Rhoda Scott

Rhoda Scott, en quintet

Rhoda Scott, la grande dame de l’orgue Hammond, nous fait l’immense honneur de venir à Tinténiac (35) pour un concert exceptionnel, en quintet. Elle sera accompagnée par la fine fleur des solistes parisiens autour d’un concept simple : SWINGUER , SWINGUER , SWINGUER !

Rhoda choisit le répertoire et les arrangements se font de manière collégiale au sein du groupe ; le résultat est explosif !

Elle aime avant tout partager avec le public un moment inoubliable et le choix des thèmes que vous allez entendre ne laisse rien au hasard …
Rhoda déborde d’énergie et de groove et emmène sa jolie troupe à un niveau très élevé.



Rhoda Scott (USA) à l'orgue Hammond 



Sa belle et longue carrière au service de son instrument, l’orgue Hammond, légitime, à elle seule, le fait de ne pas manquer celle que l’on surnomme « The Barefoot Lady ». Oui, la féline aux pieds nus a toujours de l’endurance et de l’adrénaline swing à revendre !

Née aux Etats Unis, elle se fait remarquer pour son talent musical et rentre dans la célèbre « Manhattan school of music » de New York dont elle sort primée, avec mention spéciale du jury. Elle débute chez Count Basie, à Harlem. Là, elle est adoptée par tous les grands de la musique.

Elle vient ensuite en France pour terminer ses études au Conservatoire avec Nadia Boulanger, grande pédagogue, qui a formé l’élite des musiciens comme Bernstein, Stravinsky

Rhoda possède un talent complet, qui la rend aussi à l’aise dans la musique classique que dans le jazz, les gospels ou les blues. Grâce à son charisme, elle transporte son auditoire. Elle se donne au public avec tout son être, son cœur, son esprit, et elle entraîne une adhésion totale, presque mythique.




 


Ses musiciens :



Philippe Chagne (France) au saxophone

Philippe Chagne est multi-instrumentiste, pédagogue, compositeur et arrangeur. Il a participé à une soixantaine d’enregistrements et a côtoyé des grands noms du jazz comme Ray Charles, Benny Carter, Dee Dee Bridgewater, Michel Legrand… ou, dans le milieu de la variété, Nino Ferrer, Nicole Croisille, Sanseverino

Il a obtenu le grand prix du Hot Club de France en 2010 et 2016 et le Molière du meilleur spectacle musical en 2007.

Le saxophone de Philippe Chagne est aussi à l’aise au sein d’un big band que d’un quartet ou quintet. Partout sa créativité et son sens du swing font merveille.




 

Olivier Defays (France) au saxophone


Après ses études de jazz, Olivier Defays, saxophoniste, compositeur et arrangeur, poursuit depuis la fin des années 80 une carrière de saxophoniste dans la Variété (Blues Trottoir, Art Mengo, Thomas Fersen, Sanseverino…), les Musiques Caribéennes (Mambomania, Mizikopéi…), et bien sûr le Jazz avec les Big Bands de Dany Doriz, Michel Pastre, Laurent Mignard, le Septet d’Aurore Voilqué ou son propre quartet Men in Bop

En tant que compositeur, il a écrit pour le théâtre (pour Line Renaud, Muriel Robin, Pierre Palmade…), le cinéma (pour Pierre Richard notamment), et la télévision.




 

Nicolas Peslier (France) à la guitare

Guitariste et banjoïste talentueux, Nicolas Peslier possède une grande aisance dans des contextes très divers : Rhoda Scott, Claude Bolling Big band, François Laudet Big Band, Boogie- System de Jean-Pierre Bertrand, Afro/jazz avec Dany Doriz et Manu Di Bango, New Orleans avec Marc Laferriere ou Marc Richard, Swing avec Claude Tissendier...

Sideman très demandé part la plupart des musiciens de Jazz "Classique", du New Orléans au Swing jusqu'aux années 50 grâce à sa polyvalence stylistique et à sa faculté d'adaptation immédiate dans divers contextes.

Très influencé par Charlie Christian et les guitaristes de Jazz "bluesy" tels Wes Montgomery, Barney Kessel, Kenny Burrell, Billy Butler, ou George Benson, ainsi que des bluesmen tels BB.King. Il joue également du Boogie-Woogie depuis de nombreuses années avec Jean-Paul Amouroux puis Jean-Pierre Bertrand, dans le style des Rhythm Kings d'Albert Ammons.




 

Thomas Derouineau (France) à la batterie


Issu de la scène des musiques actuelles électro jazz et pop, membre fondateur des groupes Glück et Acné, Thomas Derouineau est le batteur fétiche de Rhoda Scott. Il ne recule devant aucune audace et sait se fondre dans un groupe pour lui insuffler son énergie.